Kabbalah.info - Kabbalah Education and Research Institute

Le temps d'agir

Il y a longtemps maintenant que ma conscience me pousse à sortir du silence et à mettre au point une synthèse des concepts fondamentaux s’appliquant à l’essence du Judaïsme, à la religion et à la Kabbale, pour la diffuser parmi la nation afin que les gens en arrivent à comprendre ces notions élevées. Avant les progrès de l’industrie de l’imprimerie, nous ne disposions pas d’ouvrages se référant à l’essence du Judaïsme, ni quasiment d’aucun écrivain qui aurait pu en être à l’origine, ce pour la simple raison qu’une personne irresponsable n’accède habituellement pas à la célébrité.

Par conséquent, si quelqu’un avait eu la chance d’être parvenu à rédiger une telle composition, aucun scribe ne l’aurait copiée du fait de l’absence de gain sur le très considérable investissement. Une telle œuvre était donc vouée à l’échec dès le départ. A cette époque, une personne savante n’avait aucun intérêt à écrire un tel ouvrage, du fait que le peuple n’éprouvait pas le besoin d’une telle connaissance. Au contraire, ils trouvèrent un intérêt à la dissimuler dans des caches secrètes car « la gloire du Créateur doit être cachée ». Il nous a été commandé de dissimuler l’essence de la Torah de ceux qui n’en avaient pas besoin ou qui ne la méritaient pas, ainsi que de ne pas la dégrader en l’exposant en vitrine aux yeux des envieux et des vaniteux, car tel est le désir de la gloire du Créateur. Mais depuis, l’édition d’ouvrages s’est vulgarisée et a pu être réalisée à moindre coût, ce qui a éliminé la nécessité de faire appel à des scribes manuels.

La voie a été dès lors ouverte aux auteurs irresponsables qui peuvent publier n’importe quels livres comme bon leur semblent, que ce soit pour l’argent ou pour la gloire. Mais ces auteurs ne réfléchissent pas à leurs propres actions, pas plus qu’ils n’examinent les conséquences de leur travail. Depuis ce moment jusqu’à nos jours, la publication d’ouvrages plus fantaisistes les uns que les autres n’a cessé de s’accroître, sans aucune supervision ni transmission orale par un rabbi qualifié pour cette entreprise, voire même sans aucune connaissance des œuvres existant déjà sur le sujet.

De tels écrivains ont fabriqué de toutes pièces leurs propres théories à partir d’idées vides et ils ont rattaché leurs propos aux notions les plus élevées, prétendant ainsi représenter l’essence et le trésor fabuleux de la nation. De tels inconscients ne savent même pas comment s’y prendre afin d’éviter de commettre des imprudences, et ils permettent par conséquent à des idées fausses de se répandre à travers les générations. De plus, ils commettent un péché à cause de leur envies ridicules et y entraînent derrière eux les générations à venir. Récemment leur malfaisance nous a inondés car ils ont touché à la sagesse de la Kabbale sans s’apercevoir que cette sagesse a été dissimulée et verrouillée derrière un millier de portes à ce jour, sans se rendre compte que personne ne peut saisir la signification véritable d’un seul de ses mots, encore moins comprendre le rapport qui existe entre un mot et le suivant. Cela provient du fait que dans tous les ouvrages majeurs qui furent écrits à ce jour ne se trouvent que des indices qui permettent tout juste à un disciple capable de comprendre la signification véritable de leur contenu, et ce, grâce aux indications orales dispensées par un Kabbaliste authentique et digne de foi.

Ici aussi le nombre d’imposteurs s’est multiplié; ils cuisinent des « mets » qui dégoûtent ceux qui les regardent. Certains d’entre eux vont jusqu’à se croire capable d’assumer le rôle de guides pour la génération, prétendant connaître comment distinguer les ouvrages anciens les uns des autres et nous disant même lequel mérite d’être étudié ou ne le mérite pas. Cela est à la fois frustrant et révoltant car jusqu’à aujourd’hui, la tâche de discerner ce qui est bien de ce qui est mal se limite tout au plus à une dizaine de guides pour une génération donnée, alors que des ignorants sont en train d’en abuser.

Par conséquent, la perception de ces notions par le public s’en est trouvée fortement corrompue. En plus de cela, il règne une atmosphère de frivolité qui pousse les gens à penser qu’il suffit de jeter un coup d’œil une fois de temps en temps pour étudier des concepts aussi élevés. Ils parcourent les profondeurs de la sagesse et de l’essence du Judaïsme d’un regard superficiel et en viennent à des conclusions induites par leur humeur passagère. Voilà les raisons qui m’ont conduit à sortir de ma réserve et à décider que le temps était venu « d’agir pour le Seigneur », et sauver ainsi ce qui pouvait l’être encore. J’ai ainsi pris sur moi la tâche de révéler une certaine portion de l’essence authentique, conformément à ce qui vient d’être énoncé et de la diffuser au sein de la nation.

 

Kabbalah Library

Cours en ligne

kabbannerqc

Partagez sur