home email us! feed
24 mai 2017

Liberté – 300 mots à méditer

Il y a 200 ans, le philosophe français Laplace exposa l’idée révolutionnaire appelée «la mécanique de Laplace». D’après Laplace, si nous disposions de toutes les informations relatives au présent, nous pourrions précisément savoir ce qu’il adviendrait dans le futur, y compris comment l’homme agirait.

Depuis les meilleurs scientifiques n’ont cessé d’analyser la question du libre choix, et de nos jours, les psychologues et généticiens sont arrivés à la conclusion qu’une telle liberté n’existait pas. Toutes nos actions, disent les spécialistes, sont prévues par les gènes hérités de nos parents, par l’éducation reçue dans l’enfance et par l’environnement dans lequel nous évoluons.

Naturellement la chose peut paraître étrange. Lorsque le réveil sonne le matin, est-ce moi qui choisis de rester au lit ou non ? Je choisis que porter, je choisis à chaque fois d’aller travailler au lieu de prétendre d’être malade ou de démissionner et de partir en préretraite en Thaïlande, et c’est ainsi pour toutes les heures de la journée - je dispose d’un libre choix et je contrôle ma vie. Est-ce vraiment cela être libre?

Comme nous n’avons pas choisi nos parents, ni la culture ou le pays où vivre et grandir, de la même manière à un instant donné, je ne choisis par quel sera le prochain désir qui se réveillera en moi. Soudainement, je voudrais faire quelque chose, sans même connaître l’origine de ce désir, tout ce que je sais c’est qu’il se réveille en moi subitement. Ce n’est pas moi qui l’ai choisi, ce désir se réveille en moi suite à mes qualités hérédités, mon éducation et les valeurs sociales de mon environnement.

L’opportunité d’un libre choix

Quand est ce que je choisis alors ? Un véritable libre choix, c’est-à-dire une élévation au dessus de toutes les données implantées en moi, réalisable uniquement avec une aide extérieure, une aide venue «d’en haut». Telle est l’opportunité particulière donnée à de plus en plus de gens de nos jours - découvrir en eux un désir spécial appelé «le point dans le cœur». L’homme chez qui se dévoile «le point dans le cœur» reçoit l’opportunité de choisir librement et il ne lui reste plus qu’à la mettre en œuvre - préférez une vie spirituelle à une vie normale dans ce monde et développer son âme.

Si l’homme aspire à la spiritualité et qu’il aide les gens qui lui ressemblent, c’est-à-dire qu’il aide ceux qui cherchent également ce quelque chose qui est au dessus de ce monde - et construit ainsi un environnement le soutenant qui aspire exactement comme lui à la spiritualité, il peut s’élever au dessus du système fermé de sa vie et parvenir à un état dans lequel il est libre. Il se dévoila alors à l’homme qui est vraiment ce «moi» et en quoi je peux choisir librement.