home email us! feed
24 avril 2017

Archive for décembre, 2009

La pensée du 20/12/09

Comment accéder au  Le Livre du ZoharLe succès de chacun  dans l’étude du Livre du Zohar  ne dépend absolument pas de sa capacité  à organiser mentalement tout ce qu’il décrit. Par exemple, un jour vous pourriez quitter la leçon très excité sur tout ce que vous avez été capable de ressentir et de  comprendre, et heureux de pouvoir comprendre  ce qui se tient derrière les noms et les mots dans ce livre.  Mais le jour suivant  vous quittez la leçon désappointé, en pensant, “Je n’ai rien compris du tout ! la matière était si ennuyeuse et je n’ai presque pas pu me concentrer.  J’ai fait des efforts pendant quelques minutes au mieux, pendant  toute l’heure et demie de  la leçon.”La vérité  est que vous n’êtes pas capable  d’évaluer correctement  la situation ; votre plus grand gain vient précisément de ces quelques minutes lorsque vous avez été capable de faire un effort. Nous ne connaissons rien du Monde Supérieur  ou de nous-mêmes, ou des conditions pour le révéler.  Tout cela est dissimulé. Cependant, si  quelqu’un  donne tout de  lui-même  et fait des efforts , alors précisément quand il est dans un état   où il ne se sent pas  comblé  ni  intéressé dans l’étude, quand rien ne “brille” pour lui , cependant il désire prouver qu’il veut atteindre le don sans réserve,–  c’est le meilleur moment  et le meilleur état. Je peux vous dire par expérience personnelle que cela me prend souvent plusieurs heures de travail sur le texte du  Zohar  jusqu’à ce que je casse  la barrière qui me sépare de Lui. Mais c’est la plus grande joie au  monde  de ressentir comment le mur impénétrable  entre nous commence à se dissoudre. ..Les corrections que vous faites pendant ces heures de “torpeur”  sont les efforts les plus importants que vous puissiez faire dans votre chemin vers le  Créateur ! C’est  précisément en réponse  à cet effort que la Lumière Supérieure vient à vous, à la place  de toute autre chose qui vient facilement. C’est pourquoi, ce travail difficile est le meilleur état qui soit.  

La pensée du 20/12/09

Désirer  ardemment  le Sacré  dans l’obscurité  Quand je lis Le livre du  Zohar, je dois  ardemment désirer  ressentir qu’il parle de moi. Il me dit de façon très inhabituelle et très étrange  ce qui se passe en moi, et en moi seulement. J’ai un foie, des poumons, des reins, une rate, un système digestif etc. ; et en plus  de ces systèmes, il y a aussi à l’intérieur de moi un sentiment et ce livre ne parle que de cela .Dans ce  sentiment existent  de nombreux désirs, des qualités, des  pensées, toutes sortes  d’envies. Je dois me demander : à l’exception de  la chair qui me revêt, quelle est la personne en moi ?  Et alors  je prends cette sorte de couteau spécial, je m’ouvre et regarde à l’intérieur.  Et que vois-je ? Exactement  ce que les auteurs du  Zohar nous décrivent ici. Vous devez faire des efforts  pour l’identifier et le voir. A l’intérieur de  la  “personne” en moi  il y a les qualités appelées  Jacob et  Esaü, taureau et singe, oiseaux et arbres,  Adam ha Rishon, et l’Arche de Noé.  “Arbre ”, est un désir unique en moi, une qualité spéciale. L’Arche est une qualité unique dans laquelle je peux me cacher, qui peut me protéger.  Je dois commencer à travailler avec cela. Qu’est-ce que cela me donne ? La vérité est que cela ne me donne  rien de rien. En faisant des efforts pour identifier ces choses, une force appelée  “la Lumière qui ramène vers le bien” vient à vous, et pour cela vous devez le désirer ardemment. Supposons que vous quittez la leçon et que vous vous disiez : “Je l’ai fait ! J’ai ressenti aujourd’hui  qui est Jacob, qui est Esaü, qui est Israël  etc.. ”Et après ? Cela ne  signifie rien. La prochaine fois que vous quitterez, vous vous direz : “ Je n’ai rien compris du tout, tout est sec, je ne pouvais pas me concentrer. J’ai réussi en faisant un effort à l’intérieur de moi pendant seulement quelques minutes de toute la leçon.” Et précisément ces quelques minutes sont votre gain.  C’est  “la dissimulation” . Seul celui qui s’investit, et fait honneur à  ces moments où il ressent  le manque de goût, l’absence de  clarté, et qui par dessus tout veut avancer  et atteindre  “le don absolu”, de cette façon seulement  celui-là  obtient un gain.  Je vous le dit par expérience quelques  fois il est nécessaire  de lire le  Zohar pendant deux ou trois heures, sans rien prendre, jusqu’à ce que vous brisiez ce manque  de réceptivité, et que vous entriez dans un état  dans lequel vous commencez à travailler avec ces forces.  Mais les corrections  que vous faites pendant ces trois ou quatre heures, c’est la chose la plus importante.  Ce n’est pas en vain que le Baal HaSoulam  écrit  dans l’ “Introduction  au  Talmud Esser Sefirot” (“Introduction à l’étude des Dix  Sefirot”), que précisément les états de dissimulation, sont les états dans lesquels vous pouvez  peiner, et démontrer que véritablement vous désirez ardemment vous rapprocher de la Divinité. Il n’y  aucun doute que c’est complètement à l’encontre de nos habitudes  dans ce monde, où nous jugeons tout selon notre sentiment égoïste.   C’est pourquoi celui  qui travaille dans l’obscurité, et ressent qu’il n ‘y a pas de sens, doit réaliser que ces états lui sont très bénéfiques pour avancer et donner  sans réserve,  à tel point  qu’avec le temps il ne désirera plus du tout d’autre état, mais comprendra plutôt que  l’effort est en lui-même la récompense. Ces moments qui vous sont donnés pour peiner sans recevoir quelque chose qui ranime  votre ego,  votre mauvais penchant, la fierté, la compréhension, l’esprit, et le sentiment vous avez néanmoins l’option d’appuyer  encore un peu plus  pour  faire de grands efforts-  ceux-ci sont les meilleurs états qui soient. La possibilité d’atteindre le point de contact avec le sacré dans l’obscurité, c’est la récompense. Dans de tels états il est clair qu’il n’y a pas de biais à votre volonté de recevoir.  C’est pourquoi nous devons être heureux dans les états où il n’y a pas de sens. A travers eux la personne grandit.  Bien entendu le support  du groupe est très important  ici  ainsi que l’impression et l’excitation totale , qui comprend  tous nos amis  du monde entier. Lorsque vous ne recevez pas de l’aide du Créateur,  (même si elle vient quand même de Lui), vous pouvez désirer ardemment  le support  venant du groupe et c’est la meilleure chose qui soit. Ici il y a la place pour la prière de beaucoup de gens, pour l’effort véritable et correct.

La pensée du jour - désirs de l’autre

Grâce à « Aimes ton prochain comme toi-même », grâce à l’acquisition des désirs de l’autre, j’agrandis la taille de mon Kli.

La pensée du jour - Education

L’éducation correcte ne se base que sur l’exemple.

Next entries »