home email us! feed
24 avril 2017

Kabbale et importance du sens des mots

Dans la Kabbale, l’importance du sens des mots, de leurs définitions, est très souvent soulignée, comme le Baal HaSoulam l’a écrit au début du Talmud Esser Ha-Sefirot :
« C’est une difficulté pour les débutants qui perçoivent les choses dans leur expression matérielle, dans les limites du temps et de l’espace, … tandis que l’auteur les utilisa uniquement afin de signaler leurs racines supérieures. Par conséquent, efforcez-vous d’interpréter chaque mot dans son aspect spirituel, détaché de l’espace, du temps et du changement. Au lecteur de graver dans sa mémoire le sens des mots. »

Les définitions dans la sagesse de la Kabbale sont essentielles, car les mots ont été pris de notre monde, mais leur sens, leur contenu intérieur, appartient au monde spirituel, et si l’homme interprète correctement les termes utilisés, alors il étudie le monde spirituel, et s’il les interprète dans leur sens matériel, alors il étudie le monde matériel.

Par exemple, la « nuit » est l’obscurité que l’homme ressent lorsque la spiritualité, autrement dit le don sans réserve, n’est pas importante, à ses yeux. Le « jour », au contraire indique que la spiritualité est importante. Ainsi, il est capital de comprendre l’importance du sens des mots dans les écrits des kabbalistes. La plupart des incompréhensions viennent précisément du fait que l’homme interprète les termes dans leur sens matériel.