home email us! feed
26 mai 2017

Explication de la loi fixant la taille de l’humanité.

En fonction de l’évolution du désir de recevoir dans l’humanité, la taille de l’humanité varie proportionnellement à l’intensité globale du désir de recevoir. Ainsi individuellement, le désir de recevoir peut être vaincu par la correction. Lorsque la correction se fait par la souffrance, il en résulte une diminution de la masse humaine par diminution du désir égoïste global. Il y a donc une relation entre la correction du désir de recevoir et l’évolution de la population humaine.Dans cet extrait de 5 minutes tiré du cours matinal, le Rav Laitman traite en détail de ce sujet.

Les états unis – aujourd’hui et il y a dix ans

Le monde évolue et prend tout doucement conscience de la nécessité de changer et de trouver un autre modèle pour vivre.
Ainsi l’exemple de ces deux clips qui illustre de façon humoristique l’évolution des états unis dans les 10 dernières années.

Les kabbalistes essayent de transmettre leur sagesse à l’humanité depuis plusieurs siècles et notamment depuis le 20ème siècle. Ils expliquent que nous sommes tous unis dans un seul système intégral et que seul en découvrant ce système, nous serons à même de nous organiser en tant que société équilibrée.
Au final, ce système global peut se traduire en une phrase simple : « Toute l’humanité est une seule grande famille ». Espérons que nous pourrons découvrir cela au plus vite et de la façon la plus agréable.

Vivre dans un mouchoir de poche

MondeL’humanité a du mal à comprendre qu’elle se trouve dans un monde « rond », un monde dans lequel chaque partie est liée à la suivante. Nous devons prendre conscience du fait que nous appartenons tous au même système. De nos jours, cela se révèle être une loi de la nature, dont l’ignorance mène à une crise mondiale, et il nous est interdit de laisser cela se poursuivre.

Alors qu’aujourd’hui plus que jamais, il est possible de constater à quel point nous dépendons de plus en plus les uns des autres dans un monde aux dimensions d’un mouchoir de poche, nous sommes témoin d’un autre coté d’une opposition grandissante à la globalisation, allant jusqu’à noter une nette tendance des différents pays, à se replier sur eux - même.

Division = crise

Du fait que nous ne voyons pas de façon claire le besoin d’une relation saine entre les individus, la globalisation se révèle comme un phénomène inverse, et en conséquence de quoi éveille le désir de division entre les nations.

Cependant, en agissant ainsi, nous entrons dans une impasse, car plus nous cherchons à nous renfermer sur nous même, plus nous découvrons à quel point nous sommes liés les uns aux autres à travers un réseau de liens impénétrable.

Loi de la nature = union

Que nous le voulions ou non, nous sommes une partie inséparable de la nature, et pour assurer notre existence, en tant qu’individu et en tant qu’humanité, il nous faut étudier et comprendre les lois de la nature, qui nous pousse vers un but qui pour l’instant nous semble assez obscur.

Les kabbalistes, dans leurs écrits, expliquent que nous appartenons tous à un seul système, dans lequel chaque partie est liée aux autres par un lien particulièrement fort, que les kabbalistes appellent « fraternité ». L’apparition de l’égo dans ce système le brisa, et ce qu’il nous reste à faire est de restaurer ce lien. La méthode pour restaurer ce qui a été brisé, s’appelle la méthode de la Kabbale.