home email us! feed
24 avril 2017

Pourquoi le Kabbaliste qui avait découvert le Zohar ne l’a pas compris ?

Page de titre de la première édition du Zohar, Mantua, 1558 (150×120)

Page de titre de la première édition du Zohar, Mantua, 1558

Aussi surprenant que cela puisse sembler, Rabbi Moshe de Léon ne savait pas utiliser la langue de la Kabbale, ainsi nous l’explique le Baal HaSoulam.
En effet, la traditionnelle transmission du code entre maître et élève, d’âme à âme, s’est interrompue.
Cette transmission depuis le premier kabbaliste Adam s’est brisée après le Rashbi (l’auteur du Zohar).
Rabbi Moshe de Léon, qui découvrit le Livre du Zohar, ne put le comprendre bien qu’il est été un très grand kabbaliste.
La langue de la kabbale contient un code nécessaire à la compréhension de l’union de l’humanité pour sa correction.
Lien vidéo
Lien histoire du Zohar

Le Zohar - définition

Du mot “Zohar” - splendeur en hébreu, le livre du Zohar est un des ouvrages fondamentaux de la sagesse de la Kabbale. Les origines du Zohar datent du 2ème siècle - période à laquelle Rabbi Shimon Bar Yochaï - Rashbi - écrivit avec ses élèves, le livre du Zohar, ainsi que cela est décrit au début du livre du Zohar lui-même:

«C’est ainsi que je fixe les choses, Rabbi Abba notera et Rabbi Eliezer mon fils, enseignera oralement et le reste des amis s’exprimeront dans leur cœur…. » (Livre du Zohar, Parashat HaAzenou)

Ouvrage obscur et écrit dans une langue imagée, le livre du Zohar resta dissimulé jusqu’au 11ème siècle, où il fut dévoilé en Espagne par le kabbaliste, Moshé de Léon.

Au début du 20ème siècle, le Baal HaSoulam rédige le Peroush HaSoulam, commentaire sur le livre du Zohar, ainsi que différentes introductions, visant à permettre sa compréhension aux générations à venir.

Check-list sur le Livre du Zohar

  1. Le Livre du Zohar n’est pas un livre de contes ni un livre parlant de sages, d’animaux ni de toutes sortes d’anges. Ce n’est pas non plus un livre de mystique traitant de magies ou de sorcelleries. Le Livre du Zohar ne parle que du développement de l’âme et de la façon de la réparer.
  1. La spécificité du livre du Zohar est qu’il décrit dans les moindres détails le développement spirituel de l’homme. C’est pourquoi celui qui progresse spirituellement peut en tirer un grand profit pour son développement.
  1. La diffusion du Livre du Zohar au 14ème siècle apparemment par mégarde, par la femme de Rabbi Moshé de Léon, a accéléré le développement de l’humanité, comme cela est expliqué davantage dans le cours.
  1. Le Livre du Zohar a été écrit au 2ème siècle de notre ère par Rabbi Shimon Bar Yochaï et ses élèves sous forme de code, afin que seuls les kabbalistes puissent le comprendre, et ce parce que l’humanité n’était pas encore prête à réaliser le but de la création
  1. Au 20ème siècle, le kabbaliste Yéhouda Ashlag, dit le Baal HaSoulam a écrit le commentaire de l’échelle (Péroush HaSoulam) du livre du Zohar. Ce commentaire permet à notre génération de comprendre correctement ce qui est écrit dans le Zohar et sans tomber dans le pur délire imaginatif.