home email us! feed
26 mai 2017

Qu’est-ce que le «point dans le cœur» ?

 

Toute personne a un point dans le cœur, mais nombreuses ne le ressentent pas parce qu’elles ne sont pas «arrivés à maturité» ou pas assez prêtes pour le sentir. Si au cours de nos cycles de vies, nous sommes arrivés à une situation où le point dans le cœur se dévoile, alors dans ce cas, nous commençons à ressentir un désir pour la spiritualité, pour quelque chose de supérieur. On nomme ce sentiment «le point dans le cœur»

L’incarnation des âmes –mythe ou réalité?

Il existe une question qui est posée depuis la nuit des temps et qui est restée sans réponse claire. Cette même question à qui tous les scientifiques et chercheurs ont tenté d’apporter une réponse depuis toujours, la question qui a engendré le développement de toutes les générations et de toutes les croyances existantes et qui est : que se passe t-il donc après la mort ?

Il existe un nombre illimité d’hypothèses sur la vie, a commencé par ceux qui croient que la mort du corps est la mort de l’homme, les religions disent que nos actes sur terre nous promettent un endroit au jardin d’Eden ou en enfer et ce jusqu’à la version la plus curieuse - la réincarnation des âmes.

Quelques mots sur la réincarnation des âmes

La croyance en la vie de l’homme qui meurt et renaît comme un enfant, un animal ou une plante voire même un minéral, est populaire parmi les cultures et différentes religions dans le monde entier. Dans la culture indienne, de la Grèce antique, chez les druzes et dans le judaïsme, il existe différences versions de cette croyance. Il y a des gens qui pensent que dans leur précédente incarnation ils étaient un lion courageux et dominateur, ou un tigre fier qui survole les espaces. D’autres ont peur que leurs esprits se réincarnent après leur mort dans un fruit ou une pierre.

La sagesse de la Kabbale décrit aussi le phénomène appelé «la réincarnation des âmes». Cependant celui dont parle la sagesse de la Kabbale, ne ressemble en rien à celui des croyances et des religions susmentionnées.

La réincarnation des âmes selon la Kabbale

Toute personne qui lit le livre «Shaar haguilgoulim» (porte des réincarnations) du célèbre Ari, peut se tromper et penser qu’il s’agit d’un récit d’un homme qui meurt et revient dans ce monde, de fait on ne peut pas comprendre facilement ce qui est écrit dans le livre. Les écrits du Ari ne parlent que des degrés spirituels que l’homme traverse en étudiant la sagesse de la Kabbale. Par exemple, lorsqu’il est écrit qu’un homme se réincarne en porc, il s’agit en fait d’un homme qui désir à nouveau se procurer du plaisir de choses dont par le passé il a prit la décision de ne plus utiliser.

L’expression «réincarnation des âmes» comme le décrit la Kabbale, parle de différentes situations spirituelles vécues par l’homme au cours de sa vie. Toute nouvelle incarnation, c’est-à-dire, une nouvelle situation spirituelle, montre un rapprochement de l’homme du but de la création.

Dans notre vie quotidienne, il n’y a pas vraiment de «réincarnations» mais simplement une «tranche de vie» vécue sur le globe terrestre. Alors qu’est ce que la réincarnation? Toute situation à passer dès le début de notre chemin spirituel s’appellera «réincarnation». Le mot «réincarnation» décrit une nouvelle situation spirituelle, plus élevée, à laquelle parvient notre âme.

Alors que se passe t-il donc après la mort….

D’après la sagesse de la Kabbale, l’expression «réincarnation» se réfère à la réincarnation spirituelle des âmes, c’est-à-dire, aux étapes de développement spirituel de l’homme. Il existe donc des centaines de réincarnation de l’âme de l’homme et des milliers d’années de développement. A la mort du corps physique, si nous sommes parvenus à découvrir le monde spirituel au cours de notre vie dans ce monde, nous continuerons à y vivre également après la mort du corps matériel. Dans le cas contraire; nous nous retrouvons donc à nouveau dans ce monde, dans une nouvelle «réincarnation», avec une autre vie et un tout nouveau scénario.

Il est important de noter, à l’inverse de toutes les superstitions, que l’âme ne s’incarne jamais dans un animal ou dans toute chose, elle n’est pas liée au niveau végétal et encore moins au minéral. L’âme ne peut que se réincarner dans un homme.

Réincarnation des âmes, pour toujours?

Tous les kabbalistes ont décrit dans leurs livres le fonctionnement de la loi de la nature. Ce qu’ils ont découvert est très simple : nous vivons dans ce monde pour l’utiliser comme tremplin vers le monde spirituel, tout en conservant notre libre choix, vu que le spirituel nous est dissimulé. Cependant dès que l’homme atteint le plus haut degré spirituel appelé «fin de la correction» il n’y a plus besoin de nous réincarner, nous existons sans limite, sans fin.