home email us! feed
23 avril 2017

L’union et le plaisir infini

Dans la crise actuelle, que nous apporte la Kabbale?
Qu’est ce que le dévoilement du créateur ?
Pourquoi l’homme dans sa vie matérielle reste insatisfait ?
Quel est le but et le sens de « aime ton prochain comme toi même » ?
Comment se lier au groupe général ?
Comment mettre cela en application ?
Le Rav Laitman répond aux questions.

Sens inné ou acquis

sensNous percevons le monde à travers nos cinq sens. Ce qui est perçu par la vue, l’ouie, le goût, l’odorat et le toucher s’unit en nous pour nous donner une image globale du monde qui nous entoure. C’est pourquoi, si nous avions d’autres sens, nous percevrions le monde différemment. On sait que les chiens «perçoivent» le monde grâce à l’odorat, et les abeilles le perçoivent comme s’il était divisé en milliards de cellules.

De là, avec nos cinq sens nous ne saisissons qu’une petite, et certainement très limitée, partie de ce notre environnement. Est-il possible de ressentir tout ce qui nous entoure? Est-il concevable que le secret de notre existence, son but et son destin, se cachent là?

Si notre hypothèse est juste, alors il nous manque un sens permettant de ressentir ce que nos cinq sens ne parviennent pas à saisir. Comment est-il possible d’acquérir ce sens? Pourquoi la nature ne nous a-t-elle pas créé avec? Pourquoi ne l’avons-nous pas reçu à notre naissance?

La conclusion est simple: l’homme doit le développer en lui par ses propres forces. L’homme se développe différemment des autres créatures. Il acquiert ou développe toute chose par lui-même; c’est pourquoi il doit en être de même pour ce sens supplémentaire: l’homme doit le développer par lui-même, en fournissant des efforts qui feront de lui un homme.